PRESTATION : Sécurité environnement & nouvelles technologies

Certification des systèmes capteurs pour la mesure de la qualité de l’air

Logo Air Quality Sensor
Le LNE et l’Ineris ont créé l’association « Certification Instrumentation pour l’Environnement » en vue d’établir la certification volontaire, « AIR Quality Sensor ». Celle-ci s’adresse aux fabricants et distributeurs de capteurs pour la mesure de la qualité de l’air. Elle a pour objectif d’évaluer leur niveau de performance métrologique.

Certification Air Quality Sensor - Garantir la performance métrologique des systèmes capteurs

dessin d'une ville

Le LNE et l’Ineris ont créé une certification volontaire, portée par l’association « Certification Instrumentation pour l’Environnement » ou « CIE » pour valider le niveau de performance métrologique de systèmes capteurs pour la mesure de la qualité de l’air. La certification « Air Quality Sensor » permet aux fabricants et aux distributeurs, de garantir la performance métrologique de leurs produits  au moyen d’une évaluation réalisée  par des organismes compétents et indépendants. Cette certification permet la différentiation des systèmes capteurs en trois divisions de performance reliée à l’usage des systèmes. 
En cohérence avec l’approche adoptée par le groupe normatif CEN/TC264/WG42 « Air quality », les deux premières divisions sont compatibles avec les exigences pour la mesure spécifiées dans la Directive 2008/50/EC concernant la qualité de l’air ambiant et un air pur pour l’Europe conformément aux correspondances suivantes :

Division A Catégorie d'objectifs de qualité de données définie dans le protocole d'évaluation MO-1347 et conforme aux objectifs de qualité des données (incertitude, saisie minimale de données) de la Mesure Indicative tels que décrit dans la Directive 2008/50/CE.
Division B Catégorie d'objectifs de qualité de données définie dans le protocole d'évaluation MO-1347 et conforme aux objectifs de qualité des données (incertitude, saisie minimale de données) de l'Estimation Objective tels que décrit dans la Directive 2008/50/CE.
Division C Catégorie d'objectifs de qualité de données définie dans le protocole d'évaluation MO-1347 mais n'entrant pas dans le champ d'application de la Directive 2008/50/CE. Pour cette division, le niveau d'exigence en matière d'incertitude est uniquement suffisant pour des études de sciences participatives, des actions pédagogiques, etc., définies comme Études de Sensibilisation.

Processus de certification Air Quality Sensor

Cette certification volontaire est adressée aux fabricants, distributeurs de systèmes capteurs qui souhaitent certifier les performances des produits mis sur le marché. Elle ne remplace pas l’évaluation de conformité technique réalisée par le Laboratoire Central pour la Surveillance de la Qualité de l’Air (LCSQA) sur les appareils destinés à une mesure réglementaire selon la Directive 2008/50/CE concernant « la qualité de l’air ambiant et un air pur pour l’Europe ». L’attribution initiale du certificat pour un système capteur et pour la mesure de polluants donnés comprend les étapes suivantes : 

  1. Demande de certification auprès de l’organisme de certification, 
  2. Désignation par l’organisme de certification d’un organisme en charge de l’évaluation, 
  3. Etude de la recevabilité du dossier du demandeur, 
  4. Evaluation du produit à certifier conformément au protocole d’évaluation des systèmes capteurs pour la surveillance de la qualité de l’air (MO-1347),
  5. Evaluation de la conception et de la fabrication du produit et du système qualité du demandeur au cours d’un audit,
  6. Attribution du certificat de conformité au référentiel et d’une division de performance pour une période de validité de trois ans, 
  7. Définition des modalités de surveillance annuelle pendant la durée de validité du certificat.

Les systèmes seront évalués pour une utilisation de surveillance de la qualité de l’air ambiant en point fixe, c’est-à-dire des mesures effectuées à l'extérieur avec un système capteur immobile. Pour les particules en suspension (PM), la nature de l’aérosol pouvant varier selon la typologie du site de mesure, la présente certification couvre les typologies de fond. 

Le protocole d’évaluation des systèmes capteurs pour la mesure de la qualité de l’air ambiant en point fixe (MO-1347) s’appuie  sur les travaux normatifs internationaux du groupe de travail WG42 au sein du Comité européen de normalisation sur la qualité de l’air (CEN TC 264 « Air quality »), auquel l’Ineris et le LNE participent activement. Ce protocole d’évaluation est constitué de deux parties indépendantes : 

  • une première partie relative à l’évaluation des paramètres métrologiques des systèmes capteurs en laboratoire (dans des conditions contrôlées),
  • une deuxième partie relative à l’évaluation des performances de ces systèmes capteurs en condition extérieure et sous matrice réelle dopée en gaz ou en particules en suspension.

 

Installation pour l’évaluation des performances de systèmes capteurs en condition extérieure et sous matrice réelle dopée en gaz ou en particules en suspension

    Un audit du site de fabrication des systèmes s'ajoute à cette évaluation expérimentale pour garantir la qualité de la conception et la fabrication des systèmes capteurs évalués. 
    Dans un premier temps, cette certification volontaire vise la mesure des particules fines PM2,5 et le dioxyde d’azote (NO2) en site fixe avant de s’étendre à d’autres polluants tels que l’ozone (O3) et les particules fines PM10. A l’issue des deux parties de l’évaluation métrologique et de l’audit de fabrication, une division de performance est attribuée à chaque polluant mesuré par le système capteur sur la base des critères métrologiques fixés par le référentiel de certification et de la Directive 2008/50/CE concernant « la qualité de l’air ambiant et un air pur pour l’Europe.  Ces divisions de performances A, B et C relient les performances métrologiques pour un polluant mesurés à l’usage destiné du système. 

    Les règles spécifiques de certification des systèmes capteurs pour la surveillance de la qualité de l’air sont détaillées dans la procédure PR-1053. Le protocole d’évaluation des système capteurs ainsi que la règle d’attribution des divisions de performance en fonction des paramètres métrologiques sont donnés dans le mode opératoire MO-1347
    Un comité de certification s’est réuni pour examiner et valider le référentiel de certification. Ce comité est composé des parties prenantes regroupées en collèges : utilisateurs, fabricants, administration, experts techniques, laboratoires d’évaluation et organismes de certification. Le comité de certification sera consulté en cas de modification du référentiel de certification. 

    L’Ineris et le LNE, acteurs de la qualité de l’air

    Partenaires au sein du Laboratoire Central de Surveillance de la Qualité de l’Air (LCSQA), le LNE et l’Ineris sont deux acteurs majeurs dans la vérification des systèmes de mesure de la qualité de l’air. Ils s’appuient sur une expertise reconnue en matière de certification et disposent de moyens d’essais performants.

    Contactez-nous

    Share