PRESTATION : Plateformes d'essais

Plateforme et outils numériques de modélisation de dispersion accidentelle

Essai de dispersion
L’Ineris s’appuie sur des moyens expérimentaux et numériques adaptés aux industriels pour définir de façon précise l’origine (terme source) d’un nuage accidentel de rejet de substances toxiques ou inflammables et en calculer la dispersion pour s’en protéger au mieux.

Moyens d’essais dispersion

Photo DRA 46-1a.jpg

Les moyens d’essais dispersion dont dispose l’Ineris lui permettent d’expérimenter de nombreuses configurations de dispersion de rejet accidentel en laboratoire, à moyenne échelle et pour certains à échelle industrielle dans des conditions aussi proches que possibles de celles représentatives du site et des produits mis en œuvre. Exemple : rejet cryogénique dans de l’eau ou en présence d’obstacle dans le champ proche comme un rejet de GPL sur un « mur ».

Tous les essais de dispersion réalisés sont instrumentés de métrologie « classique » et de métrologie innovante afin de capter au mieux les phénomènes physiques rapides liés à la dispersion (PDA, LDA, fil chaud…).

Outils numériques de dispersion

Photo DRA 46-4.jpg

L’Ineris évalue les conséquences de rejet accidentel de substances toxiques ou inflammables. Doté d’un ensemble complet d’outils numériques de dispersion, l’Ineris modélise l’intégralité du rejet depuis la brèche jusqu’à l’atteinte des personnes en intégrant l’environnement (le relief, le(s) bâtiment(s)…) autant que de nécessaire.

Ce panel d’outils numériques de dispersion permet :

  • de répondre à toutes les situations :
    • dispersion de gaz en milieu fortement encombré (outils CFD)
    • développement de nouveaux modèles de dispersion (turbulence) capables de reproduire les situations réelles (Modèle CFD et approche expérimentale)
    • gestion de situation d’urgence (outils intégraux)
  • de modéliser les scénarios de dispersion atmosphérique pour :
    • Les études réglementaires (et la maîtrise de l’urbanisation)
    • L’optimisation du positionnement d’un réseau de détection
    • Les études de sécurité en général (poste de travail…)

SAPHEDRA – Consortium d’évaluation des outils numériques

L’Ineris est pilote d’un consortium européen SAPHEDRA dont l’objectif est de fournir des éléments tangibles sur les capacités des différents outils existants pour modéliser les phénomènes dangereux.

L'Ineris réalise et modélise des essais de dispersion à grande échelle. Exemple : Rejet d'ammoniac

Contactez-nous

Share

outils pour modéliser les phénomènes dangereux

Formation

"Choisissez le bon outil pour modéliser les phénomènes dangereux. Avoir un regard critique sur les résultats de modélisation"

Du 8 au 9 octobre 2020

Objectifs de cette formation :

> Caractériser les effets des phénomènes accidentels.
> Connaître les paramètres importants pour modéliser ces phénomènes.
> Savoir évaluer la pertinence et les limites d’un outil de modélisation.