PRESTATION : Sites et sols pollués

Phytotechnologies : Les nouveaux outils pour la gestion durable des sites et sols pollués

Parcelle-experimentale-INERIS-de-Lallaing.JPG
Vous souhaitez mettre en oeuvre des solutions innovantes pour la gestion in situ des terres contaminées afin de faire émerger des solutions durables alternatives aux techniques classiques et notamment l'excavation / centre d'enfouissement ?

L'INERIS vous accompagne dans la mise en place de projet de démonstration de  phytotechnologies pour la gestion de vos sols pollués. Le choix approprié des plantes et des micro-organismes associés  permet d'extraire partiellement par phytoextraction ou stabiliser par phytostabilisation, les polluants potentiellement présents dans les sols.

Grâce à ses travaux de recherche appliquée et une expertise de longue date, l’INERIS est un acteur aujourd’hui très impliqué et reconnu par la communauté scientifique au niveau européen et par les donneurs d’ordre dans le domaine des phytotechnologies. L'INERIS en partenariat avec la Communauté d'Agglomération Creilloise a notamment mis en place la première expérimentation nationale de phytotechnologie intégrée dans un projet d'aménagement urbain. L'INERIS et l'ADEME ont publié le premier guide de mise en oeuvre des phytotechnologies (2012).
 
L'INERIS est donc en mesure de mettre en place et de suivre les expérimentations in situ intégrant l'ensemble de la filière (valorisation de la biomasse) et dans une perspective de développement des services écosystémiques.

Phytostabilisation (aidée) : technique in situ de gestion des sols pollués basée sur l’utilisation de plantes et d’amendements du sol pour immobiliser les métaux dans le sol et limiter le risque de lessivage et d'envol des poussières.

Phytoextraction : technique in situ de dépollution partielle fondée sur l’utilisation de plantes capables d’accumuler des métaux (ex : Zn, Cd) dans leurs parties aériennes récoltables. Les espèces végétales utilisables sont des plantes annuelles hyperaccumulatrices (ex : Thlaspi (Noccea) caerulescens, Arabidopsis halleri) et/ou des arbustes et arbres à croissance rapide tels que les saules ou les peupliers.

Culture hydroponique en laboratoire

Culture hydroponique


Contactez-nous

Partager